Krama khmer blog: menu

Un krama, mille et une fonctions

Véritable héritage culturel, le krama joue de multiples rôles dans la vie quotidienne des cambodgiens. Ces fonctions évoluent avec les saisons, les situations, le contexte dans lequel est utilisé le krama… Elles diffèrent également entre les kramas en soie, les kramas en coton de taille standard, et les kramas en coton de grande taille qui trouvent du fait de leurs dimensions de multiples usages: sarong, tablier, porte-bébé...

Merci aux membres du forum de Khmer Network pour leurs informations sur le sujet.

Habillement: plus qu'une écharpe


- Echarpe ou foulard: c’est l’utilisation du krama la plus courante, mais dans le domaine vestimentaire même, les manières de le porter sont nombreuses. Les kramas en soie jouent essentiellement ce rôle d'écharpe, ils sont davantage portés par les personnes aisées et lors d'occasions particulières, lors des cérémonies dans les pagodes par exemple.
- Couvre-chef: noué autour de la tête, le krama permet de maintenir les cheveux et de se protéger du soleil. On croise fréquemment des Cambodgiens portant le krama de cette manière, notamment dans les campagnes.

comment-porter-krama
Différentes façons de porter le krama
- Sarong: souvent, les paysans khmers le nouent à la taille de façon à faire une sorte de jupe ou "sarong". Les grands kramas en coton sont également portés en sarong par les hommes lorsqu'ils sont en famille chez eux.
- Short: noué autour des reins et ramené entre les jambes.
- Ceinture

« Lorsque je faisais partie de groupe "koma", durant la période khmer rouge, ma mère me donnait un krama. Je l’utilisais pour tout : me protéger du soleil, m’essuyer, me couvrir la nuit… Vers la fin du régime, je n’avais plus rien à mettre alors j’utilisais ce krama en lieu et place les vêtements… Il était mon compagnon le plus fidèle durant toutes ces années… »
Témoignage de NeakReach sur le forum de Khmer Network

Le krama au travail


- Au Cambodge, le krama sert parfois de tablier, notamment dans certains métiers très salissants.
- Les paysans khmers portent toujours un krama lors du travail agricole.

« Krama trempés de sueur des paysans, qui s’y essuient le front lors des rudes tâches des travaux des champs, labourages, hersages, récoltes. »
François Grünewald, Une écharpe à petits carreaux.

kramas-paysans-cambodgiens
Paysans khmers portant le krama
lors du repiquage du riz

Se protéger de la poussière, du soleil…


Porté sur la tête, les épaules ou le visage, le krama protège de la poussière, du soleil, du froid ou du vent.

« Krama-parasol, tendus entre les montants de milliers de charrettes, lors des grandes migrations saisonnières qui, lors des lunes favorables, au début de la saison sèche, drainent des villages entiers de Takeo, Kompong Chhnang, de Kompong Speu vers les pêches miraculeuses du Tonlé Sap. »
François Grünewald, Une écharpe à petits carreaux.

krama-tete-soleil-cambodge
Krama pour se protéger du soleil

Porte-bébé et baluchon


- Porte-bébé : les femmes utilisent de grands kramas en coton pour porter les bébés, les enfants… ou des charges lourdes. Le krama permet aussi d’improviser un siège de vélo supplémentaire pour bébé en l’attachant aux poignées.
- Baluchon pour emballer ses affaires, porter une bouteille d’eau à la taille ou sur les épaules.

« Krama-brancard, quand plusieurs de ces kramas, reliés les uns aux autres et attachés à une longue perche ou à un bambou, permettent de porter un blessé, un malade, une femme en couche. »
François Grünewald, Une écharpe à petits carreaux.

Le krama et les enfants


- Les enfants utilisent parfois le krama pour jouer: balle, colin maillard…  
- Le jeu du "Cha-ol Chong": les filles jouent contre les garçons. Le krama est roulé en boule en laissant dépasser une queue. Les garçons le lancent vers le camp des filles qui doivent le rattraper avant qu’il ne touche le sol. Celle qui l’a rattrapé doit à son tour le lancer en visant un garçon. S’il est touché, le garçon va du côté des filles et leur chante une chanson.
- Epuisette pour les enfants qui vont à la pêche.

« Krama-cartables d’écoliers, noués aux quatre coins et contenant quelques crayons, un cahier et parfois quelques livres. »
François Grünewald, Une écharpe à petits carreaux.

Dormir et se reposer


- Couvre-oreiller, couvre-lit
- Moustiquaire
- Hamac pour le krama de grande taille en coton

« Krama-douceur, quand ils sont transformés en hamac, pour que l’enfant ne sente pas l’humidité de la rizière pendant que sa mère, cassée en deux, repique. »
François Grünewald, Une écharpe à petits carreaux.

krama-hamac-cambodge
Krama tendu en hamac

Se baigner, se laver


- Le krama peut être porté comme maillot de bain par les hommes ou les femmes pour se baigner dans le lac ou la rivière.
- Il peut également servir de serviette pour s’essuyer après la baignade, il sèche très rapidement au soleil.
- Tenue de bain, pour protéger son intimité lorsque l’on se lave.